Lockheed TriStar

lockheed tristarA la fin des années 1960, les grands constructeurs américains d’avion de ligne, Boeing, Lockheed et McDonnell Douglas lancèrent tous l’étude de ce que l’on appella les gros porteurs ou avions à fuselage large. Ces études débouchèrent respectivement sur le Boeing 747, le Tri Star et le DC10. Les deux derniers types présentaient la même configuration trimoteur dont un réacteur placé à la base de l’empennage vertical. Lockheed lança le développement du TriStar en réponse à une demande en faveur d’un biréacteur destiné à la ligne Los Angeles-Chicago d’American Airlines. Mais l’avion apparut sous la forme d’un triréacteur en faveur des commandes de deux autres compagnies aériennes de l’époque. Sa mise au point fut retardée par les problèmes financiers de la firme et de la quasi faillite de son fournisseur de moteurs. Finalement, des fonds publics permirent de poursuivre le programme et le TriStar fit son premier vol le 16 novembre 1970. Le premier vol commercial fût assuré par Eastern Airlines en avril 1972. La production de l’avion se poursuivit avec quelques variations, et le programme s’arrêta en 1984 avec un total de 284 TriStar construits. Cet avion fût considéré comme le perdant de la première course au marché des gros porteurs. Le fait qu’il n’ait pu attirer de grosses commandes ne met pas en question ses qualités propres, mais reflète surtout l’âpreté de la concurrence que Lockheed dut affronter face aux deux géants, Boeing et McDonnell Douglas, dans les années 1970. Lockheed perdit plus de 85 milliards de dollars avec le programme TriStar. Il reste néanmoins encore apprécié pour sa fiabilité et ses performances – rayon d’action de 11200Km et une vitesse maxi de 950kmh – même s’il devient de plus en rare.

Les commentaires sont clos.