Mots-clé : avion

North American P-51 Mustang

p-51 mustangCertains avions seront toujours dans la légende. C’est le cas du North American P-51 Mustang. En 1940, face à la menace nazie et au manque de H A chasseurs, la commission d’achat britannique commande des Curtiss P-40. Le constructeur ne peut répondre à la demande, et la North American Aviation est sollicitée pour construire sous licence le chasseur; mais ses dirigeants préfèrent sortir des cartons un projet plus performant. Le défi est relevé, et, quatre mois plus tard, le prototype du Mustang est achevé. Motorisé au départ par un Allison de 1 150 ch, le pur-sang va trouver son vrai souffle en 1942 avec le moteur Rolls-Royce Merlin de 1 450 ch, provenant du Spitfire. Le bureau d’études réalise une parfaite synthèse en intégrant les dernières innovations techniques, tels le profil d’aile dit « laminaire », un radiateur ventral pour diminuer la traînée, une structure et une aérodynamique optimisées. Le prototype vole en octobre 1940. Jugé performant, le Mustang devient opérationnel en 1941. Il est le premier chasseur à pénétrer en profondeur en Allemagne, grâce à sa grande autonomie, assurant la protection des bombardiers alliés. La version la plus réputée est le P-51 D, avec sa verrière bulle offrant une excellente visibilité. Considéré comme le meilleur chasseur de la Seconde Guerre mondiale, le Mustang affrontera des jets durant la guerre de Corée. De nos jours, plus d’une centaine de Mustang sont encore en état de vol, certains participant chaque année aux courses de pylônes de Reno. Avec plus de 830 km/h de moyenne, un Mustang détient le record du monde de vitesse pour un appareil à hélice.